Recyclage des restes de bétons et des eaux de lavage

Pourquoi recycler ?

En Europe, le béton frais non utilisé représente par rapport à la quantité produite annuellement environ 3 % dans le BPE et 1 % dans la préfabrication.
Cette quantité de béton restante, provient de différentes sources, par exemple, béton non accepté par le client, surplus après livraison, les bétons restants collés sur les parois intérieures des camions toupies, le lavage des malaxeurs et autres machines de transport et de mise en œuvre.
Les coûts pour la mise en décharge des restes de bétons sont élevés.
En raison des capacités limitées de mise en décharge, les prix et les distances à parcourir vers les décharges sont en constante augmentation.

Par ailleurs, les fabricants sont tenus de revaloriser leurs déchets industriels conformément aux nouvelles directives européennes.
Pour l’industrie du béton, ce développement signifie un franchissement par étapes de la simple mise en décharge des résidus de béton vers un système de traitement permettant la réutilisation des composants en circuit fermé.
Cette technologie nécessaire à cet effet est mise à la disposition par la Société ecofrog.

Retour sur investissement

Un amortissement à court terme d’une durée moyenne de 3 ans, un matériel ayant une durée de vie de 10 ans… C’est ainsi que l’on atteint une écologie économique.

Développement durable

Les fabricants de béton s’engagent à préserver et à utiliser les ressources naturelles de façon responsable. L’ensemble des usines se dirige donc vers des rejets minimums.
Les outils nécessaires à cet effet sont le circuit fermé des agrégats et de l’eau et l’élimination des rejets.

Réalisation des directives légales

L’harmonisation européenne pour la protection des terrains conseille l’implantation d’un système de recyclage des résidus de béton dans les industries du béton moderne.
Beaucoup de fabricants de béton relèvent à ce jour de diverses préconisations de la norme ISO 14001 (système pour la protection de l’environnement).
La norme ISO 14001 établit les principaux points à observer pour la mise en place des éléments contribuant à la planification et à la mise en place d’un système de préservation de l’environnement. Elle concentre les efforts sur l’évolution continuelle de l’amélioration du process, afin d’aboutir à l’objectif défini dans le cadre de la protection de l’environnement d’une entreprise.
Comme pour le système de management qualitatif, la responsabilité des collaborateurs, la maîtrise des process, ainsi que la reconnaissance et le traitement des problèmes se situent en avant-plan.
Le management systématique de la protection de l’environnement cible une amélioration environnementale continuelle de l’ensemble de l’entreprise.